L'Ordre de L'Eclipse Noire :: Les Chroniques de Patardidhil
   
  FAQ Rechercher Membres Groupes Profil S’enregistrer Connexion  
Se connecter pour vérifier ses messages privés
     
 
Les Chroniques de Patardidhil

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Ordre de L'Eclipse Noire Index du Forum -> Taverne -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Keï Kishimoto
Membre de l'Ordre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 943
Localisation: Clairdelunedhil
Point(s): 2 026
Moyenne de points: 2,15

MessagePosté le: Dim 8 Déc 2013 - 09:15    Sujet du message: Les Chroniques de Patardidhil Répondre en citant

Les cinq cavaliers dévalent en trombe l'allée centrale du campement et s'arrêtent dans un nuage de poussière devant les 


quartiers de Keï. D'un bond, le plus gradé saute de sa monture dont il confie les rênes à son plus proche voisin et d'un pas 


décidé frappe à la porte. Il patiente quelques instants puis n'ayant pas de réponse, il recommence. Un glissement furtif, un 


léger craquement et deux yeux verts apparaissent dans l'ombre :
- Oui ?
Le cavalier se met au garde à vous :
- Madame, nous sommes de retour...
- Ah, fait une voix rauque et ensommeillée, entrez, entrez...
Le battant s'écarte et le soldat est obligé de cligner les yeux pour distinguer l'intérieur : c'est un véritable bordel, il 


n'y a pas d'autres mots pour qualifier le spectacle qu'il découvre : des habits en vrac à même le sol, des armes, une épée et 


même un sabre, des livres, quelques bouteilles et des restes d'agapes sur le coin d'une table surchargée d'un monceau de 


choses plus ou moins identifiables.. Keï le suit, et lorsque le cavalier se rend compte qu'elle est juste enveloppée dans son 


drap, il a l'impression que la température de la pièce vient brusquement de monter, le faisant transpirer de plus belle. Sans 


parvenir à détacher son regard de certaines courbes attirantes, il balance d'un seul trait :
- Voilà, Madame, nous vous rapportons votre petite serviette qui n'a pas servi chez Shadee par contre nous avons appris en 


chemin la disparition du Guerrier...
- Quoi ????
Le drap tremble, les yeux fulminent, les mains s'écartent du tissu et se pointent vers le visage du cavalier tout comme deux 


obus dont les pointes se dressent à l'insu de leur propriétaire :
- Raconte !
Le cavalier ne se le fait pas dire et rapporte vite le peu qu'il sait sur l'assaut dont a été victime le Guerrier. Lorsqu'il 


a terminé, Keï lui dit :
- Très bien, je vais aller voir ce qui se passe par moi-même, prépare-moi une escorte, on part dans cinq minutes, le temps de 


m'habiller un peu...
Le cavalier respire un peu plus même si le "un peu" laisse encore envisager un accès de chaleur, puis il se retire. Au moment 


où il est sur le point d'ouvrir la porte, une voix jaillit du champ de bataille que constitue le lit :
-Keï que se passe-t-il ?
Il se retourne, aperçoit un bras nu s'extirper des draps, suivi d'une épaule charmante ornée d'un tatouage représentant un 


dragon crachant des flammes.. Ne désirant pas en voir plus, le cavalier se précipite dehors en refermant discrètement la 


porte derrière lui.


Keï Kishimoto, bonsaï !!








Citation:
Chers seigneurs,


Si l'on se fie aux rumeurs, c'est vous que je dois remercier pour le départ de Bellum. Vous aurez remarqué que la majorité de 


ses troupes étaient en vadrouille, et bien elles étaient chez moi. Je suis rassuré qu'il ne repassera pas cette lune, ce qui 


me laisse l'occasion de reconstruire un minimum ce qu'il a détruit. Heureusement, mes effectifs ne sont que partiellement 


affaiblis puisque moi aussi je me baladais à gauche et à droite avec une partie de ceux-ci.


J'en profite pour vous remercier, cher Guerrier, pour la présence de Shadee à mes côtés il y a deux lunes. Vous lui 


présenterez mes salutations, nous n'avons pas trop eu de temps d'échanger des politesses sur le champ de bataille.


Cordialement,
Azkaban, Seigneur de ses propres ténèbres.





Keï prend connaissance du pigeon : du coup, elle interrompt sa séance d'UV, s'entortille dans une serviette microscopique et 


sort de ses appartements à la plus grande joie des elfes de garde devant ses portes. Sans leur prêter attention, elle se 


dirige vers le local qui lui sert de PC, s'assoit devant une table recouverte de parchemins, de crayons, de rouge à ongle, de 


barrettes et autres colifichets, pousse tout et saisit une feuille et un stylo :
"- Seigneur Azkaban," écrit-elle d'une jolie écriture pleine de courbes, "vos sources sont exactes, nous étions bien chez ce 


Bellum et nous avons trouvé son royaume vide, rien, nada, pas une échoppe d'ouverte, pas un marché, rien qu'une odeur 


pestilentielle... J'espère que ce répit vous permettra de reconstruire ce qui a été démoli chez vous...
Au plaisir,
Keï Kishimoto"
Elle suce pensivement le bout de son stylo, cachette le pli et appelle Zoomali, son jeune page...
- File porter ce pigeon et arrête de loucher dans mon décolleté, lui dit-elle en essayant tant bien que mal de rajuster la 


serviette, allez ouste !
Puis elle retourne à ses occupations, à savoir se faire belle pour trouver un compagnon digne de l'accompagner au concert de 


Lady O'Brien, une notoriété elfique de passage sur Patardidhil. 
Keï Kishimoto, bonsaï !!


Citation:
Salut Keï!


J'ai bien envie d'ajouter une nouvelle médaille à ton palmarès, mais je te laisse la décision finale. Mais si tu veux mon 


avis, la médaille aura bien plus fière allure accrochée à ton cou, trônant glorieusement entre tes... 


-Anatole... T'es sûr que j'ai le droit de dire ça?
-Oui, père! Les filles adorent quand on leur parle comme ça.
-Oh, scribe! T'aurais pas une tournure plus... poétique? J'ai pas l'habitude de perdre mes mots, mais elle... oula! C'est 


pire que négocier des alliances avec nos pires ennemis... Quoi? Comment ça t'as tout noté? C'est prêt à envoyer? Parfait, je 


te fais confiance!


Dungarth
______________________
La victoire dans l'honneur,
l'honneur dans la victoire!


*une note a été ajoutée en petits caractères au bas du parchemin*
Vous devriez cesser de tourmenter autant mon maître. Le seigneur Dungarth est un homme habituellement efficace, mais on 


dirait que rien ne va plus quand vous êtes dans les parages. J'ai laissé dans cette lettre quelques-unes de ses paroles 


susceptibles de vous intéresser, à vous d'en faire ce que vous voudrez...


Un scribe







Allongée dans un bain parfumé indispensable après ces longues semaines de combat, Keï somnole, langoureusement détendue. 


Lorsque son page du moment, un certain Zoomali, adolescent boutonneux avec des tâches de rousseur un peu partout, fait 


irruption dans la salle d'eau, ses yeux manquent de sortir de leurs orbites tandis qu'une vague de chaleur l'envahit à la vue 


de sa patronne ou tout du moins de la pointe de ses seins qui jaillissent hors de l'eau comme si elles venaient hardiment à 


sa rencontre. Le pauvret en balbutie son vocabulaire :
- Mada... Maitresse, madame Kishi.... mo......to......
Keï se réveille, se redresse, le corps couvert de mousse qui se met à dégouliner sous les yeux de plus en plus exorbités de 


son page...
- Qu'y a-t-il, Zoom ?
Le garçon tend un pli à Keï qui se lève complètement tandis que Zoom se rétracte et se laisse tomber sur le bidet, la peau du 


visage écarlate, des vapeurs plein les yeux...
Keï enfile nonchalamment un peignoir en se disant qu'il va falloir sérieusement penser à déniaiser Zoom, puis s'en va dans sa 


chambre. Elle s’assoit à sa table et prend une plume pour répondre à Dungarth...
- Mon cher, écrit-elle, j'aurais bien aimé que vous m'apportiez vous-même ce pli, vous auriez pu en profiter pleinement et je 


me serais bien laisser aller, mais bon... Ce que vous me proposez est intéressant, j'adore voir pendre des médailles et toute 


sorte d'autre chose entre mes..... 
Elle s'interrompt, réfléchit, puis reprend :
-mais je vous laisse décider.. Ne vous dois-je pas déjà une victoire mon ami ? Je ne saurai accepter celle-ci que si vous me 


promettiez d'aller un peu plus loin dans... cela fait maintenant bien longtemps que nous nous connaissons, non ?
Je vous laisse et prendrai votre décision comme un cadeau...
Bien à vous 
Votre fidèle admiratrice...


Elle suçote sa plume, ferme le pli, y appose son cachet puis retourne dans la salle d'eau. Elle tend la lettre à Zoom puis 


sans se soucier davantage de lui, laisse tomber son peignoir en un joli tas satiné à ses pieds, et dit :
- Va porter la réponse et reviens vite, j'ai besoin que tu me frottes le dos....  


Keï Kishimoto, bonsaï !!






La nouvelle est tombée dans la soirée : Dungarth invite tout le monde à aller chez lui pour laisser la victoire à Keï. 


Celle-ci est toute confuse : après une journée harassante, elle réalise la portée et la signification du geste de celui qui 


l'accompagne depuis maintenant de nombreuses lunes. Emue, elle ressent pour la première fois autre chose que son cynisme 


habituel : son coeur tape fort et ses paupières s'humidifient chaque fois qu'elle pense au valeureux guerrier qui lui fait ce 


cadeau encore une fois...
Elle se prépare à aller à la signature du Traité : elle enfile une tunique seyante toute noire, des leggings de la même 


couleur, elle attache ses longs cheveux blonds dans son dos avec un ruban noir et vérifie une dernière fois sa silhouette 


dans le miroir. Cette fois, pas de décolleté aguichant, la cérémonie officielle revêtant un caractère solennel. Elle adresse 


un baiser silencieux à Dungarth dans le miroir et sort de ses appartements en claquant la porte derrière elle.
_________________
Keï Kishimoto, bonsaï !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 8 Déc 2013 - 09:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Ordre de L'Eclipse Noire Index du Forum -> Taverne -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 
     
Original warHorde forum design by boo, 2004 - ez-life.net

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com