L'Ordre de L'Eclipse Noire :: L'appel de Mandalore
   
  FAQ Rechercher Membres Groupes Profil S’enregistrer Connexion  
Se connecter pour vérifier ses messages privés
     
 
L'appel de Mandalore

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Ordre de L'Eclipse Noire Index du Forum -> Taverne -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Keï Kishimoto
Membre de l'Ordre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 943
Localisation: Clairdelunedhil
Point(s): 2 026
Moyenne de points: 2,15

MessagePosté le: Lun 25 Mar 2013 - 18:57    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

Il fait chaud dans la petite chambre : le feu dans la cheminée finit de se consumer et lance des reflets rouges sur tous les murs.
La jeune femme dort profondément : elle est pelotonnée sous sa couette, ne laissant à l'air libre qu'une épaule nue. Son souffle léger soulève à peine les épaisseurs qui la recouvrent et nul ne saurait dire dans quel monde imaginaire elle chemine. Le silence est à couper au couteau : il faut dire que tous les occupants de la Cité sont actuellement par monts et par vaux, en train de guerroyer sur différents continents, brandissant haut et fort la bannière de leur ordre, la célèbre Eclipse Noire.
Les lieux ont été laissés sous la garde du Dang-Dang, un horrible croisement entre un chien sauvage, un loup et un vampire, que seul Hans Echnabo réussit à dompter sans trop de mal. Keï Kishimoto, la dormeuse, se méfie beaucoup de ce Dang-Dang qui tente sans arrêt de renifler entre ses cuisses, ou de lui voler ses sous-vêtements, mais ça c'est une autre histoire.
Soudain un bruit de course effrénée vient troubler la quiétude du lieu. Puis un coup ébranle la porte de la jeune femme, comme si un corps s'était écrasé dessus, tandis qu'un hurlement se fait entendre :
- Au secours, vite, ouvrez-moi par pitié !
Keï ouvre un œil puis les deux : que se passe-t-il ? Sans réfléchir, elle jaillit de son lit un couteau à la lame torsadée dans sa main droite et ouvre brutalement la porte de sa chambre qui donne sur un long corridor obscur. Un elfe se jette sur elle complètement affolé et la repousse en arrière tout en montrant du doigt le couloir et en balbutiant sous l'effet de la panique :
- Là...là... un.. mon...monstre !!
Deux yeux rouges s'allument brusquement tandis que des crocs acérés semblent surgir du néant. Keï se précipite sur la porte et la claque juste sous le nez du Dang-Dang qui grogne de dépit tout en s'écrasant le nez sur le bois rugueux. L'elfe soupire, se retourne vers Keï et devient brusquement cramoisi. La jeune femme se demande ce qui se passe encore, elle se retourne pour voir si rien n'a surgi de sous son lit puis brusquement comprend ce qui se passe : elle est nue !! Elle bondit littéralement dans ses draps et s'entoure à la hâte d'un drap. Puis elle dit méchamment :
- Maintenant ça va bien, j'espère que vous avez une bonne raison de me réveiller parce que sinon ça va barder !
L'Elfe se remet doucement du spectacle offert tout en tentant de remettre de l'ordre dans sa tenue puis il s'explique en tendant un parchemin à la demoiselle :
- Voilà, un certain Mandalore Le Blanc vient de publier ceci sur le forum, il nous semble que cela pourrait vous intéresser...
Keï saisit le document, le parcourt puis le rend à l'elfe :
- Et pourquoi cela pourrait m’intéresser selon vous ?
Son interlocuteur rougit de nouveau et Keï vérifie que le drap n'ait pas glissé, puis elle attend patiemment que l'elfe reprenne ses esprits :
- Ben nous savons que vous vous intéressez aux vieux écrits qui traînent dans la bibliothèque, que vous aimez les vieilles légendes qui parlent de dragons et que vous n'avez pas froid aux yeux, donc...
Keï soupire puis relit le parchemin plus attentivement. Des noms l'interpellent et éveillent en elle comme des étincelles, le mot "quête" et tout ce qu'il sous-entend l'attire plus que les autres.
- J'y connais rien en dragons,
répond-elle à l'elfe, mais effectivement, je suis intriguée par la démarche et j'ai envie de me dérouiller un peu les os, va dire à ce Mandalore qu'il peut me compter dans sa troupe ! Et maintenant laisse-moi dormir, la soirée a été agitée !
Sans plus de cérémonie, elle se glisse de nouveau sous sa couette et se désintéresse de l'elfe. Celui-ci, apeuré, jette un œil dans le couloir désert. Une voix ensommeillée sort de sous les draps et dit :
- Vas-y, le Dang-Dang est comme notre bon vieux Hans, il n'a pas de mémoire vive, il ne se souvient pas de ce qui s'est passé il y a moins d'une lune ! Avec un peu de chance tu vas t'en tirer, surtout si tu cours vite !
L'elfe ne se le fait pas dire deux fois et disparaît en moins de temps qu'il ne m'en faut pour l'écrire...   
_________________
Keï Kishimoto, bonsaï !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Mar 2013 - 18:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Diablamat
Membre du Conseil

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2009
Messages: 1 578
Localisation: france
Point(s): 2 869
Moyenne de points: 1,82

MessagePosté le: Lun 25 Mar 2013 - 22:42    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

De nouvelles aventures en perspectives !Et puis on ne se lasse jamais des délicieuses descriptions des courbes de Kei... Embarassed
_________________
Sir Diablamat


Revenir en haut
Dungarth
Membre du Conseil

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 1 582
Localisation: Montréal
Point(s): 4 855
Moyenne de points: 3,07

MessagePosté le: Jeu 28 Mar 2013 - 13:24    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

Dungarth était à son bureau en train de planifier sa prochaine bataille. Son adversaire l'avait surpris et il avait par conséquent perdu plus de troupes qu'il ne l'aurait souhaité. Alors qu'il était concentré sur les fortifications ennemies, son fils adoptif Anatole fit irruption dans la pièce.

-Père! Père!, criait le petit, à bout de souffle.

-Qui a-t-il, Anatole, je t'avais dit de ne pas me déranger! J'espère pour toi que c'est urgent...

-Vous vous souvenez, père, m'avoir ordonné de traquer les déplacements de tous les seigneurs se trouvant sur une certaine liste, des gens avec qui l'Ordre de l'Éclipse Noire à eu à faire par le passé et qui ont plus ou moins disparu depuis?

-Si, je m'en souviens, répondit Dungarth, dont le ton s'était quelque peu calmé. L'un d'eux à refait surface?

-On rapporte que Mandalore serait devenu un dragon, père.

-De vieilles nouvelles, mon fils. Il n'a pas vraiment fait de sorties publiques, mais certaines langues sont moins liées que d'autres. Et il n'aurait pas pu garder cela secret trop longtemps, si tu veux mon avis.

-Mais justement, père!, s'écria Anatole en agitant un bout de parchemin. Il vient d'en faire une, sortie publique! Il a mis une affiche sur le mur de la taverne et il en appelle à tous les aventuriers suffisamment courageux pour accepter de le rejoindre dans sa quête. Il a même signé "Mandalore le Dragon Blanc"!

-Fais voir?

Anatole tendit le parchemin à son père qui le déroula et en fit la lecture.

-----
Mandalore, le Dragon Blanc, partira dans une semaine pour une quête surement dangereuse et très longue. Est accepté qui se sent assez fort et intéressé. Rendez-vous devant ce panneau d'affichage dans sept lunes à partir du jour d'affichage.
Pour tout renseignement, contactez Mandalore par pigeon.
-----

-Pas intéressé, fit Dungarth d'un ton sec.

-Mais père! Pensez à la gloire que cette quête vous rapportera!

-Mandalore ne voudrait pas de moi. Il semble en avoir contre l'Ordre de l'Éclipse Noire depuis la mort de Chaotica. Et si c'était vraiment une quête digne de mon intérêt, il serait venu me chercher en personne. Le simple fait de placarder ce torchon à la taverne me fait croire que ce sera une quête pour des débutants à qui on fait miroiter 2-3 piécettes.

-Mais...

-Suffit, Anatole!, tonna Dungarth en chiffonnant le parchemin avant de le lancer dans l'âtre du foyer. Laisse les enfants jouer et ne te mêle plus de cette histoire!


Revenir en haut
Keï Kishimoto
Membre de l'Ordre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 943
Localisation: Clairdelunedhil
Point(s): 2 026
Moyenne de points: 2,15

MessagePosté le: Jeu 28 Mar 2013 - 17:39    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

Lorsque Keï entre dans la salle du Conseil, les conversations s'éteignent comme si un Dang-Dang  avait cassé ses chaînes et se tenait si près des seigneurs de l'Eclipse que le moindre mouvement ou le moindre son de leur part pouvait signifier leur arrêt de mort. Le silence s'épaissit au point de sortir des couteaux pour pouvoir le découper en morceaux. Keï fait deux pas, s'arrête et regarde les personnes assises devant elle : Diablamat semble avoir un problème avec ses yeux au point de ne plus pouvoir les détourner de leur cible, Hans Echnabo a la bouche grande ouverte et ne s'en rend pas compte, Dungarth est immobile comme une statue de sel, Truhania n'ose plus respirer et du coup devient de plus en plus rouge et Port'nhawak ne sait plus quoi faire. Bref, vous l'aurez compris, l'entrée de Keï pose un gros problème à tous les valeureux guerriers de l'Eclipse Noire.  Insouciante de l'effet qu'elle produit, la jeune femme tourne sur elle-même, exposant son côté pile sans aucune vergogne, puis se replace face à ses amis et dit :
- Alors, vous en pensez quoi de ma nouvelle tenue de combat ??Hans réagit enfin :
- Tu as de la chance qu'Ar ne soit pas là, sinon il t'aurait renvoyée te rhabiller ! Keï se rembrunit et des larmes apparaissent rapidement au bord de ses longs cils :
- Pourquoi ? demande-t-elle d'une toute petite voix...Comme personne ne lui répond, elle tente de se justifier :
 
 
- Ben voilà, pour combattre il faut que je sois à l'aise, je veux ressentir l'air par tous mes pores, aucun tissu ne doit entraver les mouvements de mon épée et ceux de mes poignards, c'est une question de survie, alors je compte d'abord sur l'effet de surprise pour gagner quelques secondes qui s’avéreront essentielles pour l'issue finale...Elle s'échauffe un peu, écarte les bras et là, toutes les mains se retiennent farouchement au bord de l'épaisse table en chêne car les deux obus qu'elle pointe insolemment en direction des membres de l'Eclipse sont sur le point de jaillir du micro soutien-gorge dont le rôle reste une énigme pour tout le monde...
- Vous comprenez ? demande-t-elle anxieusement...
- Hum, hum reprend Hans, il est évident que le guerrier qui va te voir apparaître dans cette tenue risque de mourir d'un infarctus avant même que tu ne le touches du bout de ta lame !
En effet, pour accompagner le soutien-gorge, la jeune femme a revêtu un mini-slip rouge aussi léger et aussi tentant que le reste... Dépitée, Keï se campe face à tous et dit :
- Bon, c'est pas grave les amis, je vais aller me changer,  mais avant j'ai un truc à vous dire...
Les membres de l'Eclipse se figent dans leur fauteuil, droits comme des i :
- Je sais pas si vous avez vu, un dénommé Mandalore propose d'aller chercher des Dragons je sais pas trop où , mais j'ai décidé d'y aller et de tenter l'aventure. Je viens donc officiellement vous annoncer que je compte bien en profiter pour représenter l'Eclipse Noire et brandir haut et fort ses couleurs, noires évidemment vu que c'est comme ça qu'on s'appelle.. Et puis les Dragons j'aime bien ça, je sais pas s'il en existe vraiment mais je vous tiendrai au courant.. Voilà, bon je vous laisse entre vous, hein, je crois que vous avez des trucs à vous dire, moi je vais faire mes malles parce que je sais pas trop quel temps il fait là où je vais aller donc j'emporte tout !!
Et sans attendre de réponse, elle tourne le dos, offrant sa chute de reins aux regards concupiscents de ses compagnons d'arme, et sort de la salle du Conseil...




 
 
 
  
 

_________________
Keï Kishimoto, bonsaï !


Revenir en haut
Dungarth
Membre du Conseil

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 1 582
Localisation: Montréal
Point(s): 4 855
Moyenne de points: 3,07

MessagePosté le: Ven 29 Mar 2013 - 14:30    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

Les discussions allaient bon train. De nouvelles alliances allaient bientôt être scellées, d’autres, plus anciennes, allaient être rompues. Tels un groupe de jardiniers, le Conseil de l’Ordre de l’Éclipse Noire prenait grand soin de retirer la mauvaise herbe afin de permettre aux nouvelles pousses plus désirables de croître jusqu’à leur plein potentiel.

Un page annonça alors la venue de Keï Kishimoto. À son air décontenancé, Dungarth compris alors que Keï avait encore fait des siennes. Avait-elle encore décidé de traverser le bâtiment vêtue d’une simple chemise de nuit? Le spectacle qui s’offrit alors à lui était cependant d’un tout autre niveau, et Dungarth dû fournir bien des efforts pour regarder Keï droit dans les… oui, les yeux, seulement les yeux.

Il était si concentré qu’il failli presque manquer les paroles de son amie.

Quoi?!?, pensa-t-il. Une tenue de combat? Personne avec un tant soit peu de bon sens et d’amour propre n’oserait combattre dans une telle tenue! Décidément, elle n’apprendrait jamais… Et en plus, elle comptait rejoindre l’expédition ridicule de Mandalore. Comme si l’Ordre de l’Éclipse Noire avait vraiment besoin d’être associée à ces bouffonneries de bas étage! Mais… avait-t-elle bien parlé de dragons? Au pluriel?

-Mademoiselle Kishimoto!, appela Dungarth. Un instant je vous prie.

-Euh… oui? Il y a un problème?, demanda-t-elle en se retournant.

Dans son entrain, le mouvement était un peu brusque et tout l’état-major de l’OEN eut la chance d’apprécier les qualités de « l’armure » de la demoiselle en tant qu’outil de distraction plutôt que de protection. Dungarth jugea alors préférable de se lever afin de se diriger vers la fenêtre. C’est ainsi, regardant vers l’extérieur les mains croisées dans son dos dans la posture du repos attentif du soldat qu’il poursuivit la discussion.

-Vous avez mentionné des dragons?

-Oui, Dungarth, répondit Keï. J’ai pas trop suivi ses explications, mais Mandalore a parlé d’aller chercher des Dragons quelque part, dans un autre monde, je crois. Ou il s’agit de les sauver? Peu importe! Des dragons, de l’aventure, ça va être génial, non?

Les dragons, songea Dungarth, sont des créatures très rares, même que l’espèce était presque éteinte sur les terres de Daifen. Et on proposait maintenant d’aller en trouver dans un autre monde, où ils étaient peut-être toujours très nombreux… La quête de Mandalore devenait tout à coup bien plus intéressante.

Dans la fenêtre, les reflets de la lumière des divers brasiers et torches créaient une illusion de mouvement. Perdu dans ses pensées, Dungarth cru y apercevoir sa terre natale. Mais comme à chaque fois qu’il y pensait, le paysage enchanteur se transforma rapidement. Son oncle et sa faction rebelle avaient mis fin au règne paisible du père de Dungarth et avait mis tout le royaume à feu et à sang. Ruines et cendres étaient tout ce qui restait de l’héritage de Dungarth. Son peuple avait été réduit à l’esclavage et, depuis ce temps, Dungarth s’était efforcé d’obtenir la puissance nécessaire à sa libération. Mais, pour la première fois depuis bien longtemps, une faible lueur d’espoir scintillait à l’horizon. Dans sa vision, Dungarth se vit chevauchant un magnifique dragon, menant une glorieuse charge aérienne. Si cette quête est couronnée de succès, se dit-il, des dizaines de dragons me devront potentiellement une grosse faveur. Rien ne pourrait résister à l’assaut d’une armée de dragons. Un nouveau chapitre inédit de l’histoire militaire pourrait être écrit sur ses exploits et sur les stratégies qu’il utiliserait dans la reconquête de ses terres.

Un sourire carnassier se dessina alors sur le visage de Dungarth. C’est avec une passion nouvelle qu’il s’adressa donc à toute la salle.

-Mes frères! Comme dans toute chose, il est important que l’Ordre de l’Éclipse Noire fasse preuve de solidarité. C’est pourquoi j’ai décidé d’accompagner Keï Kishimoto dans cette quête. Nous partirons d’ici peu, et j’ose espérer qu’à notre retour les bardes chanteront déjà nos nombreux exploits!

Les membres de l’OEN présents dans la salle se remirent à discuter vivement de ce revirement de situation. Quand tous se furent quelque peu calmés, Dungarth pris congé de ses frères et invita Keï à le suivre. Une fois à l’extérieur de la salle du Conseil, il dégrafa sa cape et, d’un geste théâtral, la fit tournoyer avant de la déposer sur les épaules nues de la demoiselle, qui se trouvait alors prisonnière, en quelque sorte, de la cape et des bras puissants du chevalier.

Ce fut au tour de Keï de rougir quand, d’un mouvement très peu subtil de la tête, Dungarth parcouru l’intégralité du corps de la jeune femme, des pieds à la tête. Son regard finit enfin par croiser celui de Keï, et elle pu y voir danser la flamme d’une intensité très inhabituelle chez Dungarth. Sans briser le lien ainsi formé, le chevalier referma la cape avant de s’adresser à celle avec qui il allait partager la route.

-Demain matin à la première heure, dans mes quartiers. On ne partira pas tant que tu n’auras pas visité mon armurier.

-Mais… la mobilité, tu en fais quoi?, demanda Keï. Je tiens à ce que mes mouvements soient fluides, sans encombre! Je ne porterai pas de grosses plaques de métal comme les matamores dans ton genre!

-Du cuir… Définitivement du cuir, dit Dungarth, tout bas, avant de s’éloigner en riant.

Décidément, songea-t-il, cette aventure ne serait peut-être pas aussi ennuyante qu’il ne l’avait imaginé initialement…


Revenir en haut
Keï Kishimoto
Membre de l'Ordre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 943
Localisation: Clairdelunedhil
Point(s): 2 026
Moyenne de points: 2,15

MessagePosté le: Lun 1 Avr 2013 - 09:33    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

Keï soupire :
- Bon Dieu, dit-elle à haute voix, j'ai trop chargé ce sac, il me scie les épaules !
Elle s'arrête pour reprendre son souffle et s'aperçoit alors qu'elle n'est pas la première au rendez-vous devant l'affiche de l'Appel : trois autres personnes sont en train de discuter à voix basse vu l'heure très matinale. C'est bien la première fois de sa vie qu'elle se lève alors que les étoiles ne sont pas encore couchées ! Brusquement timide, elle contrôle sa silhouette dans une vitrine et ramène d'un geste machinal une mèche blonde derrière son oreille. La combinaison qu'elle a revêtue moule parfaitement ses formes et ne serait-ce la couleur jaune pâle, on croirait qu'elle a une seconde peau, ce qui donne plutôt l'impression de la déshabiller... Mais elle s'en moque comme de sa première chemise qui était trop petite pour sa poitrine. Elle espère juste que Dungarth ne va pas trop râler en la voyant ainsi [dés]habillée. D'ailleurs où est-il son compagnon d'Ordre ? Elle ne le voit nul part, c'est dommage, elle aurait bien eu besoin de quelqu'un pour porter son sac. En soupirant de nouveau, elle se met à avancer et s'arrête au niveau des trois seigneurs qui sont là :
- Bonjour, leur dit-elle, je suis Keï Kishimito de l'Eclipse Noire, je viens pour l'Appel de Mandalore, je suis prête...
_________________
Keï Kishimoto, bonsaï !


Revenir en haut
Keï Kishimoto
Membre de l'Ordre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 943
Localisation: Clairdelunedhil
Point(s): 2 026
Moyenne de points: 2,15

MessagePosté le: Mar 2 Avr 2013 - 13:29    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

Keï écoute en silence tout ce qui se raconte autour d'elle. Pour une fois elle reste silencieuse, ce qui est rare chez elle, et plus elle en entend et plus elle s'inquiète : elle n'y connait rien en dragons et n'a jamais rencontré cet Ombre-Lune qui lui semble être une pointure en la matière. Les seigneurs arrivent à la Taverne les uns après les autres, mais Dungarth n'est pas encore là : elle se rend compte qu'il lui manque, qu'elle aimerait bien qu'il soit là pour la conseiller, lui parler, lui.... Juste qu'il soit là enfin.. Elle soupire et, intimidée, se décide à suivre tout le monde dans la Taverne. Elle s'assoit à une table et attend la suite des évènements.
_________________
Keï Kishimoto, bonsaï !


Revenir en haut
Diablamat
Membre du Conseil

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2009
Messages: 1 578
Localisation: france
Point(s): 2 869
Moyenne de points: 1,82

MessagePosté le: Mar 2 Avr 2013 - 22:25    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

Diablamat était encore en train de chercher par terre les os de sa mâchoire qui s'étaient décrochés violemment lors du dévoilage de la tenue de combat de Kei...
Diablamat pensa en soupirant :
Sacré coquine ! il manquerait plus qu'elle ne se recouvre de cuir avec une cravache à la main pour nous mener tous à la baguette...
_________________
Sir Diablamat


Revenir en haut
Dungarth
Membre du Conseil

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 1 582
Localisation: Montréal
Point(s): 4 855
Moyenne de points: 3,07

MessagePosté le: Mar 2 Avr 2013 - 22:40    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

Exaspéré, Dungarth se dirigeait vers la taverne, point de ralliement des aventuriers qui rejoindraient Mandalore dans sa quête draconique. Keï avait ignoré ses demandes et était partie très tôt pour le rendez-vous, évitant ainsi de passer chez l'armurier. Lorsqu'il pénétra finalement dans les lieux, il parcouru rapidement la foule du regard.

Mandalore y était, ce qui n'était pas étonnant vu les circonstances. D'autres visages familiers y étaient aussi: Roxar, le nain dissimulant un esprit vif et sournois derrière un masque bourru et maladroit, et Ombre-Lune, ce désagréable personnage avec un tempérament aussi chaud que son souffle.

D'autres avaient également répondu à l'appel, mais Dungarth était moins familier avec eux. Il soupçonnait que l'arbre généalogique des dragons locaux serait bien fourni, vu la quête à venir, et il soupçonna donc que certains des gens présents puissent être des dragons sous une apparence humaine, comme ces jeunes femmes près d'Ombre-Lune avec qui elles semblaient assez familières, mais il ne pouvait en être certain. Dungarth identifia également une naine, un troll et un orc qui semblaient également faire partie de la troupe, mais il ne les connaissaient pas.

Il fut ensuite surpris par le caractère plus modeste de l'accoutrement de Keï. Le fait que si peu de peau soit exposé était une agréable surprise, même si une véritable armure, même de cuir, aurait été préférable. Il lui envoya un bref signe de la tête avant de se diriger vers Mandalore, qui était occupé à discuter avec quelques-uns des autres compagnons.

-Bonjour, Mandalore, lui dit Dungarth dès qu'une pause dans la conversation lui permis de s'y immiscer. Cela fait... longtemps... Tu n'as pas d'objections à ce que Keï et moi vous accompagnions?


Revenir en haut
Dungarth
Membre du Conseil

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2009
Messages: 1 582
Localisation: Montréal
Point(s): 4 855
Moyenne de points: 3,07

MessagePosté le: Jeu 4 Avr 2013 - 14:55    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

L'accueil froid de Mandalore était prévisible, même que Dungarth éprouvait beaucoup d'empathie pour lui. Même s'il considérait que cette rancoeur était mal placée, il ne pouvait qu'apprécier la détermination qu'elle donnait à celui que Dungarth aurait autrefois pu qualifier de gamin. Mais l'homme-dragon qui se tenait devant lui était animé par une colère entièrement humaine qui lui était bien familière, puisqu'elle embrasait également ses propres entrailles. Dungarth se contenta donc d'acquiescer d'un hochement de la tête, préférant éviter un potentiel conflit.

Sortant quelque pièces de sa bourse, Dungarth commanda une tournée pour tous les aventuriers avant d'aller s'installer aux côtés de Keï, qui se faisait toute petite à la table de Roxar. Voyant les regards curieux que tous lui lançaient, le chevalier compris rapidement que l'animosité de Mandalore à son égard n'était pas passée inaperçue. Roxar était toutefois en train de parler d'Ombre-Lune, et Dungarth pu confirmer que non, le dragon n'avait jamais appartenu à l'Ordre de l'Éclipse Noire.

Et parlant du lézard, vu la façon dont il l'observait, tel un prédateur fixant sa proie, Dungarth se dit qu'il serait peut-être temps de déterminer si les dragons accordaient ne serait-ce qu'un minimum de valeur à la parole qu'ils donnaient aux races mortelles, ou s'ils agissaient plutôt comme des animaux. Après tout, Ombre-Lune comptait toujours officiellement parmi les alliés de l'Ordre de l'Éclipse Noire, même si cette alliance ne pouvait être plus tendue, et l'honneur demandait que chevaliers et dragons mettent leur animosité réciproque de côté afin d'offrir un front commun à leurs ennemis mutuels.

C'est à ce moment que la bière arriva enfin à la table, et tous eurent bientôt une nouvelle choppe à la main.

-À l'honneur!, trinqua Dungarth. Que cette quête soit couronnée de succès!

Il attira ensuite l'attention de Roxar avant de pointer vers le guerrier à l'armure rouge.

-Au fait, Roxar, dit-il tout bas, tu sais où je peux m'acheter un cheval comme le sien?


Revenir en haut
Keï Kishimoto
Membre de l'Ordre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 943
Localisation: Clairdelunedhil
Point(s): 2 026
Moyenne de points: 2,15

MessagePosté le: Sam 4 Mai 2013 - 17:15    Sujet du message: L'appel de Mandalore Répondre en citant

Keï semble reprendre vie lorsqu'elle voit soudain apparaître une fillette elfe dans les pattes d'un nabot barbu. Voyant le tableau et comprenant ce qui se trame en entendant parler ses voisins de sacrifice, elle sent la rage bouillonner en elle, elle qui ne croit en aucune divinité, qu'elles fussent issues de dragons ou de chimères toutes plus farfelues les unes que les autres. Bref, à part sa garde-robe, ses deux stylets dissimulés sous ses manches, son cordon à étrangler porté à même le cou et si transparent qu'il en est invisible, Keï n'a aucune religion et la colère qu'elle sent sourdre en elle à vitesse supra-sonique agit comme un aiguillon. Elle se lève prête à intervenir lorsqu'une jolie femme le fait avant elle et s'en va avec la fillette aussi vite qu'elle n'est apparue sur les lieux du rendez-vous.
Keï reste indécise puis se rassoit dans son coin en se demandant finalement ce qu'elle est venue faire là : elle qui rêvait d'aventures et d'épopée dignes de figurer dans le livre des records de Daifen, la voilà en train d'écouter des conversations insipides et de perdre son temps. Heureusement Dungarth est là, elle prend son tabouret, fait un signe à son ami et s'approche de lui en se maudissant pour ne pas l'avoir fait plus tôt, au moins n'aurait-elle pas vu le temps passer. Peut-être n'est-il pas trop tard...
_________________
Keï Kishimoto, bonsaï !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:30    Sujet du message: L'appel de Mandalore

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Ordre de L'Eclipse Noire Index du Forum -> Taverne -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 
     
Original warHorde forum design by boo, 2004 - ez-life.net

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com