L'Ordre de L'Eclipse Noire :: Un vagabond aux portes de la Cité
   
  FAQ Rechercher Membres Groupes Profil S’enregistrer Connexion  
Se connecter pour vérifier ses messages privés
     
 
Un vagabond aux portes de la Cité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Ordre de L'Eclipse Noire Index du Forum -> Taverne -> L'Estaminet Echnabo [RP]
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Keï Kishimoto
Membre de l'Ordre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 943
Localisation: Clairdelunedhil
Point(s): 2 026
Moyenne de points: 2,15

MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 19:48    Sujet du message: Un vagabond aux portes de la Cité Répondre en citant

Il fait noir, pourtant Keï se déplace silencieusement dans les ruelles tortueuses qui mènent à l'estaminet de Hans. Elle se dépêche car ce soir il y a une vendeuse de strings qui vient exprès de la capitale pour lui vendre des strings tout roses comme elles les aime. Il faut dire que son stock est en diminution constante, il doit y avoir quelqu'un qui s'amuse à les lui piquer, soit sur le fil lorsqu'elle les met à sécher, soit dans son panier à linge lorsqu'elle le dépose au pressing tenu par un nain à l'allure un peu louche. Pour peu que celui-ci ait une fille... Quoique la fille d'un nain ne peut certainement pas enfiler les strings d'une humaine mais sait-on jamais. Toujours est-il que Keï se hâte, se dépêche, se magne car elle est en retard. Lorsqu'elle entend le beffroi sonner, elle se met à courir de toutes ses forces et elle est tout près de l'estaminet de Hans lorsque soudain un obstacle imprévu la fait s'étaler de tout son long dans le caniveau. Elle se relève aussitôt, folle de rage : son nouvel ensemble est plein de boue ! Elle se tourne, attrape la masse sombre qui se tient devant elle et la secoue de toutes ses forces. L'encapuchonné proteste et tente de se défendre mais la jeune femme l'étrangle à moitié et il ne peut que la suivre vu qu'elle est déjà en train de le traîner vers la porte d'entrée de l'estaminet.
D'un geste plein de violence, Keï entre dans l'établissement et jette le pauvre diable sur le sol, en pleine lumière. L'individu se met à pleurnicher et relève sa capuche :
- Merde hurle Hans, un Vagabond !
Aussitôt les épées jaillissent des fourreaux et le pauvre encapuchonné se voit entouré d'autant de pointes acérées dirigées vers sa gorge qu'il n'y a de personnes dans l'estaminet. Il se met à pleurnicher :
- Me faites pas de mal, je viens pas en ennemi...
- Pourtant ton objectif est de mettre les éclipsiens sur des radeaux, c'est marqué sur ta carte de visite, dit Keï qui lui fait les poches et lui brandit le morceau de carton sous son nez morveux... Alors explique nous mon gars, sinon tu ne retourneras pas sur ton île d'Aerendir, on a un Dang-Dang qui a faim. On écoute... Et dépêche-toi, j'ai une soirée string en vue.
_________________
Keï Kishimoto, bonsaï !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 19:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le Vagabond
Visiteur d'Aerendir

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 33
Localisation: Sur le pont d'un de mes navires
Point(s): 91
Moyenne de points: 2,76

MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 21:39    Sujet du message: Un vagabond aux portes de la Cité Répondre en citant

Après ces doux mots de la belle et boueuse Keï, Hans apporta une bière sous la demande du Vagabond qui avait grand soif. Il en apporta même une deuxième dans la foulée car il avait vraiment soif. Le Vagabond ce ressaisit avant de s'adresser à toutes ses âmes tourmentées qui pointent leurs épées, dagues et autres instruments de tortures tels que des fourchettes, qu'il pu apercevoir dans les mains de vieux fou de Hans

Après quelques minutes de flottement, de multiples questions retentissaient de toute part, venant de toutes les personnes, morts-vivants et autres formes présentes dans l'estaminet. Il y répondit sans vraiment réfléchir, dans le vacarme qu'offrait cet accueil.

- Je suis ici pour vous faire une proposition mais avant toute discussion il serait plus agréable pour tous de discuter dans un endroit où il y aurait moins, même pas de personnes malveillantes à nos deux ordres. Car je sais qu'ici fourmille beaucoup de personnes malveillantes Mr. Green
_________________
Aerendir, l'Ïle, le Peuple, la Patrie !


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ar C'hwil-Krug
Membre du Conseil

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 3 249
Localisation: Doubs
Point(s): 5 659
Moyenne de points: 1,74

MessagePosté le: Jeu 25 Oct 2012 - 05:38    Sujet du message: Un vagabond aux portes de la Cité Répondre en citant

*Sans prononcer le moindre mot, Ar invita le Vagabond à le suivre*


http://fofodaifen.xooit.fr/t737-Installation.htm#p16065



_________________
Un cadavéreux au scrotum aussi surdimensionné que son égo!


Revenir en haut
MSN
Keï Kishimoto
Membre de l'Ordre

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 943
Localisation: Clairdelunedhil
Point(s): 2 026
Moyenne de points: 2,15

MessagePosté le: Jeu 25 Oct 2012 - 12:48    Sujet du message: Un vagabond aux portes de la Cité Répondre en citant

Le mot "proposition" semble faire mouche car tout le monde s'écarte lentement et les dagues aux bouts rouillés ou encore pleins de sang des derniers combats regagnent lentement, comme à regrets, leur fourreau. Le Vagabond se remet péniblement debout, se mouche dans sa manche et observe avec inquiétude ce qui se passe autour de lui. Les clients de l'estaminet retournent à leur occupation préférée, déguster la bière blonde ou brune vendue par l'honorable Hans. Keï essaie de voir si sa représentante est là, mais celle-ci semble être en retard car personne ne lui ressemble. Elle se taperait bien une brune, car elle, elle préfère les brunes, mais elle se retient et attend que les évènements s'enchaînent, ce qui arrive toujours dans l'estaminet de l’Éclipse. Finalement, c'est Ar C'hwil-Krug qui prend les choses en main :
- Bon, veuillez me suivre Vagabond, une salle vient de vous être ouverte dans les murailles ouest, il n'y aura pas de personne malveillante, les seules dont nous ayons à craindre les oreilles mal intentionnées étant celles d'Aer.....
Il s'arrête, se rendant compte que le visiteur vient justement de l'île ennemie.. Sans rien ajouter de plus, il tourne les talons et tout le monde se met à le suivre en se bouchant le nez au fur et à mesure qu'ils avancent dans les couloirs hantés par la présence du dang-Dang.
_________________
Keï Kishimoto, bonsaï !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:29    Sujet du message: Un vagabond aux portes de la Cité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'Ordre de L'Eclipse Noire Index du Forum -> Taverne -> L'Estaminet Echnabo [RP] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
 
     
Original warHorde forum design by boo, 2004 - ez-life.net

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com